Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

AL IZZA TRANSFERT D'ARGENT : Le groupe AL IZZA vous informe que vous pouvez désormais faire le transfert d'argent dans ses agences partout au Niger. Merci d'avoir choisi AL IZZA TRANSFERT.

Actualités

Kountché: 40 ans après son coup d'etat

Date :  15/04/2014 | Auteur :   | Source :   Commentaire :  ( 8 ) | Lue : 595 fois 

l ya 40 ans, un groupe de jeunes officiers nigériens (le plus âgé avait à peine 46 ans) a décidé de faire un saut dans l'arène politique en évinçant le premier président -et père de l'indépendance- du Niger, Elhadj Diori Hamani, également secrétaire général du PPN-RDA. Le coup d'état du 15 avril 1974, qui a désigné le Lieutenant-colonel d'alors, Seyni Kountché, pour s'emparer du pouvoir, est intervenu dans un contexte de crise tous azimuts: sécheresse, tension politique et sociale. 

En sonnant le glas à la cacophonie ainsi décrite, l'armée a affirmé accomplir son devoir. Même si les raisons avancées à l'époque par le CMS, la junte au pouvoir, pour chasser le Président Hamani, étaient discutables, il faut dire que très tôt le nouveau chef de l'Etat a imprimé à la gestion de l'Etat une marque de patriotisme, d'abnégation et d'intégrité. La gestion des deniers publics est devenu sacrée, l'amour de la patrie une passion. En dépit de la restriction des libertés individuelles et collectives (ce qui à l'époque était normal, puisque le régime s'est dit d'exception), le Niger a pris un grand rendez-vous avec le développement: éclosion de nouvelles sociétés, la construction de nouvelles routes, écoles, centres de santé, érection de nouveaux immeubles et une optimisation des fonds publics. 

Le boom de l'uranium aidant, le régime militaire a géré avec une quasi-dextérité l'Etat providence. A sa mort en 1987, le général Kountché a laissé un Etat construit, un pays bâti avec un peuple dévoué au civisme et au respect du bien collectif. Son héritage quelque peu galvaudé, continue d'être un fait de nostalgie pour nombre de Nigériens, en dépit de la démocratisation actuellement en cours. 

On peut, à juste titre, reprocher au général Kountché d'être un homme ferme, guidé par les principes, et prompt à sanctionner, mais on ne peut jamais le décrire comme un assoiffé de deniers publics, de luxe ou de gestion oligarchique. Kountché, père de la société de développement, s'en est allé, presque comme il était arrivé 13 ans plus tôt au pouvoir: dans l'austérité.

En portant le deuil du régime du CMS, les Nigériens avaient porté leur dévolu sur le général Ali Saibou -compagnon de Kountché lors du coup d'état d'avril 74-, celui-là même auquel nous devons aujourd'hui (quoi qu'on dise) notre liberté de parole, de choix, d'association et d'opinion, puisque celui qui a décrété la DECRISPATION et mis en route le processus d'instauration (souvent dans la douleur) de la démocratie.

Rappel et contribution de Djibril Saidou sur Facebook


 

Commentaires ( 8 )

Investir facilement
du 8RUE8W le 04/05/2014 à 01:25:07
Continuez dans cette direction, c'est veritablement du bonheur de vous lire. Investir facilement http://n2c.co/5sa9
Gagner argent bourse
du 58J9S5 le 02/05/2014 à 06:21:25
La reference sur le sujet, personnellement, j en veux plus merci. Gagner argent bourse http://nael.in/jhV
Commencer en Bourse
du 5SKF8R le 25/04/2014 à 18:17:51
Un vrais plaisir passez a lire ce billet, je vous en remercie chaudement !!! Commencer en Bourse http://plurl.tk/b3Q
Dr Sidikou Amadou
du Niger le 22/04/2014 à 03:22:41
En tous cas merci à mr Djibril Saidou, c'est une excellente contribution.Bien écrit et bon rappel,nos journalistes doivnt s'inspirer d ce genre de texts
Gado Alfari
du Niger le 17/04/2014 à 20:12:41
Bel article! Et ce texte est bien équilibré. C'est vrai, on parle ici d'un homme qui doit servir de modele. Kountché (paix à son ame) est un vrai patriote. Je salue cette contribution et est-ce que je peux avoir le contact de mr djibril Saidou, un exccellent journaliste que j'ai connu en 1999, mais dont j'ai perdu les contacts depuis longtemps deja.
Un Patriote
du France le 17/04/2014 à 18:29:56
Bien dit sur le général Kountché (que son âme repose en paix,amin). Les nigeriens ont besoin de leçon de patriotisme à tous les niveaux à commencer par la tête ( Pouvoir comme opposition. Luttons contre la corruption ,l'impunité. Les nigériens doivent arrêter de dormir, personne ne va venir nous aider à nous développer gratuitement.Le service militaire obligatoire doit être instauré ( même bcp de personnes sont refractaires et vont me dire que c'est pas possible nous sommes en democratie). Mais la démocratie ne veux pas dire aussi piller son pays, j'ai le pouvoir je fais ce que je veux ( Pouvoir) ou bien tous ce que l'autre fais est mauvais (opposition). Arrêtons de faire mal au Niger. Ngerizé: vous avez parfaitement raison, nous ne savons que critiquer et commenter les faits et gestes des politiciens, aucune contribution constructive pour le pays. Le PM doit exiger de ses ministres beaucoup plus de dynamisme, 0 laxisme. Il faut aussi regretter le fait que nos journalistes sont surtout des généralistes, ils doivent se spécialiser (en éducation, santé,environnement mines et énergie, science politique, droit international....). c'est une façon d'élevé le niveau de débat et exiger plus de nos dirigeants
Un Patriote
du france le 17/04/2014 à 18:27:14
Bien dit sur le général Kountché (que son âme repose en paix,amin). Les nigeriens ont besoin de leçon de patriotisme à tous les niveaux à commencer par la tête ( Pouvoir comme opposition. Luttons contre la corruption ,l'impunité. Les nigériens doivent arrêter de dormir, personne ne va venir nous aider à nous développer gratuitement.Le service militaire obligatoire doit être instauré ( même bcp de personnes sont refractaires et vont me dire que c'est pas possible nous sommes en democratie). Mais la démocratie ne veux pas dire aussi piller son pays, j'ai le pouvoir je fais ce que je veux ( Pouvoir) ou bien tous ce que l'autre fais est mauvais (opposition). Arrêtons de faire mal au Niger. Ngerizé: vous avez parfaitement raison, nous ne savons que critiquer et commenter les faits et gestes des politiciens, aucune contribution constructive pour le pays. Le PM doit exiger de ses ministres beaucoup plus de dynamisme, 0 laxisme. Il faut aussi regretter le fait que nos journalistes sont surtout des généralistes, ils doivent se spécialiser (en éducation, santé,environnement mines et énergie, science politique, droit international....). c'est une façon d'élevé le niveau de débat et exiger plus de nos dirigeants
nigerizé
du niger le 16/04/2014 à 13:35:56
comme le niger n est pas leur préoccupation. Il n´ ya aucun commentaire. Mais si l article parlait de politique???
Ajouter un commentaire



Recopiez le code de vérification suivant : image de protection